Les Terres de Nataé sont ouvertes aujourd’hui de 10h00 à 18h00

La raison d’être des Terres de Nataé est la protection et la conservation des espèces les plus menacées. Ouvertes il y a un an, les Terres de Nataé soutiennent déjà six associations pour la protection du binturong, du panda roux, des panthères du Sri Lanka, des lémuriens, des grands félins africains et du ara de Lafresnaye.

Les Terres de Nataé deviennent le cinquième parc français à parmi à accueillir cette espèce ! Rhéa, une jeune femelle de 3 ans, à rejoint, au début de l’été 2023, le parc animalier refuge en Bretagne. En provenance du parc animalier de Zoodyssée, le transfert a été assurée par une soigneuse de l’équipe Bassins, ayant une formation de convoyeur d’animaux.

Le mammifère le plus rare d’Europe

Le vison d’Europe (Mustela lutreola) est classé en danger critique d’extinction sur la Liste Rouge des Espèces Menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). En raison de la pollution des eaux et de l’introduction du vison d’Amérique, la population du vison d’Europe a chuté de 85%, et ce en moins d’un siècle.  

Rhéa, vison d'Europe

Programme Européen de Conservation

L’arrivée de ce carnivore appartenant à la famille des Mustélidés se fait dans le cadre d’un EEP, un programme européen de conservation. Ce programme, mis en place à l’échelle internationale par l’Association Européenne des Zoos et des Aquariums (EAZA) dans le but de maintenir les populations. Coordonné par un membre de l’équipe du Zoo de Tallinn en Estonie, les individus sont placés dans les parcs animaliers afin d’assurer une diversité génétique. Ce programme de reproduction a déjà permis des réintroductions en Estonie, en Allemagne et en Espagne. En France, des réintroductions sont envisagées prochainement.

Instagram

Allons plus loin dans cette aventure @lesterresdenatae